Les nouveautés Anacaona pour 2018

L’année 2017 se termine… voici ce que nous vous avons préparé pour 2018 !

Tout d’abord, plusieurs temps forts avec la présence confirmée de Conceição Evaristo en mars et en juin et celle de Henrique Rodrigues, en mars et en juin.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne pas rater ces événements, nous irons dans plusieurs villes de France !

 Et voici nos nouveautés !

 

Février : Au suivant, de Henrique Rodrigues.

L’histoire “banale” d’une famille déclassée et d’un ado contraint à travailler au fast-food en parallèle à ses études pour aider à faire vivre sa famille.

Une lecture que nous recommandons particulièrement pour les ados, cette tranche d’âge si souvent oubliée dans les librairies ! Faites-les lire, avec cette histoire qui se passe dans un fast-food, un univers qu’ils connaissent bien…

 

 

 

 

 

 

Mars : Insoumises, de Conceição Evaristo.

Treize histoires, treize femmes dans un portrait magistral de la « sororité noire », la fraternité entre femmes noires. 

La résignation ne trouve aucune place dans les vies de ces femmes : elles résistent, insoumises aux pressions et aux agressions du racisme, du sexisme et des conventions sociales d’une société encore patriarcale.

Le troisième roman que nous publions de cette immense auteure afro-brésilienne. Magistral !

 

 

 

 

 

 

Avril : Je suis encore favela, de Collectif

Entre fiction et réalité, un recueil pour lire, sentir, appréhender la favela moderne.

Il s’agit du 3e recueil de nouvelles que les éditions Anacaona publient sur la favela après Je suis favela (2011) et Je suis toujours favela (2014). Vous nous l’avez demandé, nous l’avons fait !

Ce recueil, titre phare de la maison d’éditions, donne la parole à un collectif de 20 écrivains, issus de la favela ou de la classe moyenne, hommes et femmes, autour d’une réalité brésilienne – et au final très humaine : exclusion, pauvreté urbaine, mais aussi ambitions et rêves.

 

 

 

 

Mai : Tatou, de Paula Anacaona

Eh oui, mon premier roman !

Il traite des thématiques chères à Anacaona : questions de genre, de race, de classe. Un roman engagée et enragé, entre la France et le Brésil.

 

 

 

 

 

 

 

 

Juin : La légende de Dandara, de Jarid Arraes

Esclave rebelle, femme complexe, féministe avant l’heure, fine stratège et redoutable en capoeira, Dandara apparaît surtout comme une femme maîtresse de son propre destin.

Dandara est la compagne de Zumbi, chef mythique de la première République d’esclaves libérés au Brésil. Mais elle est restée pendant longtemps dans l’ombre de Zumbi, et l’histoire l’avait oubliée. Aujourd’hui, plongez dans l’aventure de sa vie !

Ecrit dans un style simple et entraînant, La légende de Dandara nous révèle un pan d’histoire méconnu, et célèbre ces femmes guerrières et héroïques, qui ont lutté pour notre liberté. Une inspiration, pour que nous soyons tous, à notre façon, des héroïnes et des héros. Publié dans la collection Junior, à partir de 11 ans – mais à mettre entre les mains des adultes également !

 

 

 

 

Merci pour votre fidélité, vos encouragements, et nous attendons avec impatience de vous revoir l’année prochaine ! Bonnes fêtes 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *