Brésil en Mouvement, ça commence avec “Hautes Terres”

Hautes Terres, MP Bretas

Nous avons assisté à la soirée de lancement du festival “Brésil en Mouvement” organisé par l’association Autres Brésils. Pour sa dixième édition, le festival a ouvert sur Hautes Terres, magnifique film de Marie-Pierre Brêtas, représentatif des tensions autour de la réforme agraire qui reste un point structurel de la société et des luttes politiques et sociales au Brésil.

Dans une approche à la fois intimiste et contemplative, le documentaire nous plonge dans une communauté du nord de la Paraiba, en suivant le quotidien de la leader Vanilda, de sa famille et des autres membres de la communauté. On accompagne ainsi leur combat pour la régularisation des titres de propriété et la survie de chacun dans la dignité du travail et de la production alimentaire.

Laura Boniface et Marie-Pierre Brêtas

Ce que Marie-Pierre Brêtas a expliqué après la projection, c’est que la communauté de Vanilda a formé un assentamento, c’est-à-dire un campement de trois ans, avant d’obtenir la concession des terres, mais qui n’a été suivie d’aucun accompagnement ni soutien. “Le film montre à la fois l’extrême dénuement dans lequel on les a laissés et leur grande capacité à s’adapter et évoluer dans cet environnement”.

Autres Brésils a choisi de projeter ce film pour voir au-delà du mouvement social des Sans-Terre (Movimento dos Sem-Terra, en portugais), et ce qui se passe après, une fois que la lutte pour la terre est “gagnée”.

Hautes Terres sort en salle en France le 15 octobre prochain et donnera lieu à deux débats aux cinémas Le Nouveau Latina et La Clef à Paris (toutes les informations ici).

 

Pour une perspective complémentaire sur la réalité rurale du Brésil et particulièrement du Nordeste, découvrez les livres de notre collection Terra (avec les romans régionalistes : L’Enfant de la plantation, La Terre de la grande soif, entre autres)

Pour que le combat continue, plume et caméra au poing !

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *