Centres commerciaux de São Paulo: les jeunes, les pauvres et les Noirs discriminés

Rolezinhos-604x270-600x268

Pourquoi, même en absence de crime, les jeunes pauvres et noirs de la périphérie de São Paulo sont arrêtés par la police? Parce qu’ils ont osé franchir le pas : les grands centres commerciaux ont été créés pour exclure ces jeunes, pour les laisser dehors. Et eux ont osé sortir de la marge et entrer.

Cet article, écrit par Eliane Brum (présente dans Je suis toujours favela) a été ensuite repris par de nombreux médias français et dépêches AFP. Lisez l’article, en portugais, sur Diario do Centro do Mundo.

Lisez l’article en français sur le Blog du MondeAu Brésil, l’été des “rolezinhos” : l’irruption de la jeunesse pauvre dans les shoppings.

Lisez l’article en français sur le site de l’Express. Brésil : des fêtes Facebook affolent les beaux quartiers. Les jeunes des favelas brésiliennes ont créé les “rolezinhos”, des rassemblements festifs dans des centres commerciaux. D’abord sans revendication, le mouvement est devenu anti-raciste.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *