Le racisme récréatif

15,00

Auteur : Adilson Moreira

Sortie librairie : 9 octobre 2020

164 pages. ISBN : 978-2-490297-10-8

Nous vous l’envoyons dès qu’il arrive de l’imprimerie fin septembre, tout chaud !

Catégories : ,
 

Description

Quelle est la relation entre humour et racisme ?

Pour y réfléchir, le juriste Adilson Moreira propose le concept de racisme récréatif – une pratique qui exprime un mépris dissimulé envers les minorités sous la forme de l’humour, tout en protégeant l’image sociale du « blagueur » qui ne peut ainsi être qualifié de raciste. Mais comment classer cet humour qui reproduit des stéréotypes négatifs sur les minorités raciales ? Ne fait-il que divertir ? Peut-on rire de tout au nom de la liberté d’expression ?

« C’était pour rire ! » : il paraît que l’humour raciste aurait un caractère bénin. Pourtant, il a des conséquences sociales concrètes sur les minorités visées : il les empêche d’avoir une réputation sociale positive et d’être perçues comme des acteurs sociaux de valeur. Pour l’auteur, le racisme récréatif est donc une pratique stratégique visant à préserver la position sociale du groupe dominant – seul groupe supposément respectable, rationnel, compétent – et à légitimer les hiérarchies raciales de la société, afin que les opportunités sociales restent entre leurs mains.

« Un concept fondamental pour le droit à la dignité des minorités » Djamila Ribeiro, philosophe

Adilson Moreira est docteur en sciences juridiques de l’université de Harvard, aux États-Unis, et de l’UFMG, au Brésil, diplômé en psychologie, et l’un des plus grands spécialistes en droit antidiscriminatoire au Brésil. Il est aujourd’hui professeur universitaire.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le racisme récréatif”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *