Documentaire “racial” sur le football au Brésil, Preto contra Branco en projection

À l’approche de la Coupe du monde de football au Brésil, l’association Autres Brésils organise la projection du documentaire “Preto contra Branco”, “Blanc contre Noir” un documentaire qui montre le football au Brésil en s’interrogeant sur le mythe de la démocratie raciale brésilienne.

Documentaire Preto contra Branco

Documentaire Preto contra Branco

Ce documentaire parle du préjugé racial au Brésil, en prenant comme point de part un Classico du football de rue entre habitants de deux favelas de la banlieue de São Paulo. Depuis plus de 30 ans, le week-end précédant Noël, les habitants organisent un match de football Blancs contre Noirs. Dans une communauté mixte racialement, composée essentiellement de mulatos (mulâtres), l’originalité de ce match de football réside dans l’auto-définition de la race par chaque participant. Chaque joueur se déclare Noir ou Blanc, et choisit donc son équipe. 

 Ce match de football est comme un rituel, au sens anthropologique du terme, qui sert à atténuer les tensions raciales locales, tout en finissant par les révéler.

L’équipe du documentaire, dirigé par Wagner Morales, a passé une semaine à interroger les personnages, en accompagnant leur quotidien dans le quartier. La tension monte et le mythe de la démocratie raciale brésilienne est de plus en plus mis à mal…

L’entrée est libre et gratuite ! Film en VOSTFR, 77 min. Mercredi 21 mai – 19h30 – espace culturel Emmaus, 6 rue Jacques Louvel-Tessier, 75010 Paris. Métro : Goncourt. Projection suivie d’une rencontre avec Aderivaldo Ramos de Santana, doctorant en histoire contemporaine à l’Université Paris IV- Sorbonne.

 

One reply on “Documentaire “racial” sur le football au Brésil, Preto contra Branco en projection

  • PEGARD

    Bonjour,

    Enseignant à l’UPEC, j’ai l’intention de montrer le documentaire que je connais par ailleurs à des étudiants de première année de Master Management du sport “Dynamiques Métropolitaines et Logiques d’Acteurs.
    L’auteur de la note ou une autre personne pourrait elle participer à un débat avec les étudiants (25 environ)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *