(3 avis client)

L’adoption internationale, mythes et réalités

15,00

Une analyse du système de l’adoption internationale, pour en finir avec une série de mythes qui en déguisent la véritable nature coloniale.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour être informé.e des événements autour de cet essai !

Catégories : ,
 

Description

À quoi pensez-vous quand vous entendez « adoption internationale » : à un acte d’amour, un geste qui sauve un·e orphelin·e ?

Joohee Bourgain analyse les pratiques et les enjeux de l’adoption internationale dans une perspective antiraciste, anticapitaliste et décoloniale. À partir d’une critique des rapports asymétriques de pouvoir entre le Nord et le Sud, l’autrice déconstruit un par un les mythes qui entourent l’adoption – le mythe de l’abandon, de l’orphelin·e misérable, ou de l’adoption comme acte non-raciste, pour ne citer qu’eux. Car si cette mythologie n’est jamais questionnée, n’est-ce pas parce que l’on entend rarement les personnes adoptées s’exprimer sur ce sujet ?

L’autrice témoigne à partir de sa propre expérience d’adoptée sud-coréenne, fait le lien avec le vécu d’autres minorités, et appelle à la politisation pour que la prise de conscience individuelle soit suivie d’une organisation collective.

Joohee Bourgain, enseignante dans le secondaire, est également militante antiraciste et féministe. Persuadée de la nécessité de rendre visible un discours critique sur l’adoption internationale et de reconsidérer l’adoption du point de vue des adopté·es, elle souhaite par ce livre libérer la parole et porter ce sujet dans le débat public.

Lire le début

3 avis pour L’adoption internationale, mythes et réalités

  1. Hélène

    Ce livre est très intéressant et apporte une vision nouvelle sur l’adoption internationale, vue de la place de l’adopté(e).
    J’ai été particulièrement touchée par les pages sur “l’aveuglement à la race”. En tant que mère d’enfants métis, je les ai élevés dans un milieu essentiellement blanc, avec très peu de réflexion et de recherche sur leurs racines, et sans me rendre compte de ce que cela implique d’avoir un corps de personne non-blanche dans une société profondément structurée par la race sociale, les laissant gérer seul(e) la galère du racisme au quotidien (p.95).
    Tout ce livre est une forte prise de conscience pour moi.
    PS : l’invention de nouveaux mots indique la difficulté à parler de ces nouveaux concepts… c’est pour moi parfois difficile à lire, mais quelle inventivité !

  2. vietkrmpz

    Quand on a vécu l’adoption, c’est évident que ce livre nous parle énormément. Il montre que même si chacun.e a son vécu, il y a des schémas et des points communs à toutes les personnes adoptées donc c’est un problème systémique.
    Ce livre m’a beaucoup parlé et toutes les familles qui adoptent devraient le lire.
    Ce livre pose les choses de manière très pédagogique : à lire en complément des différents témoignages qui fleurissent. Bravo et merci !

  3. Iam_Ceara

    Cet essai parvient à renverser rigoureusement tout le discours consensuel sur le fait de déporter un enfant, de l’arracher à sa culture, sa langue, son histoire “pour son bien”. Plus largement, Joohee interroge et politise les rapports de domination entre les pays du nord global (adoptants) et les pays du sud (adopté.es). Que vous ayez un proche concerné par l’adoption internationale et/ou transraciale, ou que vous soyez intéressé par le sujet, n’hésitez pas à vous procurer ce livre et à en parler autour de vous. Ces arguments doivent être entendus, il est temps.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *