(5 avis client)

1492 Anacaona l’insurgée des Caraïbes

22,00

Roman graphique. Comment les autochtones ont-ils vécu la “Découverte” de l’Amérique ? Ecoutons la voix des colonisés.

192 pages, grand format. ISBN : 978-2-490297-01-6

Auteure : Paula Anacaona

Illustratrice : Claudia Amaral

Précisez si vous voulez une dédicace de Paula et/ou Claudia !

Catégories : ,
 

Description

L’Europe et l’Amérique vivaient de part et d’autre de l’océan, chacun ignorant l’existence de l’autre, jusqu’à leur rencontre en 1492, quand Cristobal Colón découvre les Antilles.

Anacaona règne alors sur un des royaumes d’Haïti. Elle et son peuple Taïno accueillent les Espagnols avec cordialité, amitié, respect. Mais les Espagnols mettent en place leur projet colonisateur : ils déstructurent la société Taïno, détruisent ses lieux de culte, lui imposent un nouveau mode de vie… Délibérément, ils exterminent un peuple et sa culture.

Moins d’un siècle après cette Rencontre, les Taïnos ont totalement disparu d’Haïti et des Caraïbes – entraînant la déportation massive d’Africains pour servir de main d’œuvre.

La mémoire enfouie de cette extermination n’a cependant pas disparu. Par la voix d’Anacaona, revivez l’histoire des Taïnos, premier peuple des Antilles – Guadeloupe, Martinique, Cuba, Porto Rico, et bien sûr Haïti…

On a déjà beaucoup parlé de cette conquête – mais par la voix des colons. Écoutons cette fois les colonisés : leurs tentatives d’adaptation, leur désespoir, leurs résistances. En racontant l’histoire d’Anacaona, de Caonabo, d’Ixil, de Chilam, c’est tout un peuple qui revient à la vie et entre dans les mémoires.

Cinq siècles plus tard, l’esprit de résistance et la détermination d’Anacaona restent une source d’inspiration pour les peuples du monde entier.

« Bienvenue à Ayiti, la terre des hautes montagnes ! Je suis Anacaona, princesse et reine Taïno ; femme, fille et sœur heureuse, comblée par la vie… »

Lire le début

PAULA ANACAONA est éditrice, traductrice et auteure. Portant le pseudonyme de cette guerrière légendaire, elle a voulu écrire son histoire en mémoire de ces morts sans sépulture, victimes d’une politique de l’oubli et d’un projet colonial méprisant.

CLAUDIA AMARAL est illustratrice, à l’univers créatif multiple et poétique. Des Tainos et de la cacique Anacaona, elle gardera la force et la détermination d’un peuple noble et entier.

Photographie Paula+Claudia: © Eric Garault

 

5 avis pour 1492 Anacaona l’insurgée des Caraïbes

  1. Rauly

    Le livre “1492, Anacaona L’insurgée des Caraïbes”
    est une œuvre magnifique et magistrale ! Magique également car on ressent et on vit de l’intérieur cette histoire, avec une palette d’émotions immensément étendue. Ce sentiment vient peut-être du fait que la Mémoire ne fait pas qu’utiliser les canaux historiques relatant les éléments factuels. Elle est aussi ancrée dans les cellules du corps, et parvient de cette façon jusqu’à nous.
    L’illustration nous touche droit au cœur, car la pureté qu’elle dégage, à l’image des Tainos, tranche _et ce même dans les scènes les plus dramatiques_ de manière troublante avec le cynisme et la violence des conquistadors.
    Un grand merci pour la Mémoire !!
    Dominique

  2. Dominique Dupont

    Une amie m’a prêté “1492 l’insurgée des Caraïbes”. Elle comme moi avons été enchantés par sa lecture.
    Intéressant et émouvant de voir cette période de l’histoire. Très bien appréhendée par Paula Anacaona !

  3. Paula

    France TV Info :
    “Ce roman historique, joliment illustré par la dessinatrice Claudia Amaral, revient sur le parcours peu connu de la cacique la plus célèbre des Taïnos, premier peuple des Antilles. Ayant pour ancêtres les Arawaks du bassin de l’Orénoque en Amérique du Sud (Guyane et Venezuela), les Taïnos ont peuplé une grande partie de la Caraïbe, dont la Guadeloupe, la Martinique, Cuba, Porto-Rico, et Haïti…..
    Lisez la suite de l’article ici : https://la1ere.francetvinfo.fr/anacaona-reine-taino-insurgee-caraibes-histoire-encore-meconnue-759915.html

  4. Paula

    Un podcast de France TV Info, dans l’émission “Comment ça s’écrit” :
    Il s’agit pour Paula Anacaona de rétablir la balance en racontant d’un autre point de vue l’histoire de la “découverte” de l’Amérique par Christophe Colomb. Quand le marin génois a accosté à Ayiti, qu’il allait rebatiser Hispaniola, 1 million d’amérindiens Taïnos y vivaient pacifiquement sous la férule de plusieurs souverains dont Anacaona; 63 ans plus tard, ils n’étaient plus que 13.
    Ecoutez le podcast de 13 minutes ici : https://www.anacaona.fr/wp-content/uploads/comment_ca_s_ecrit-_la_pocahontas_haitienne_2019-08-31.mp3

  5. Paula

    Un article suite à une rencontre à la Maison de l’Amérique latine :
    LA JEANNE D’ARC DES CARAÏBES
    Paula Anacaona relate de façon romancée la fabuleuse histoire de cette reine oubliée qui régnait sur un des royaumes d’Haïti, jusqu’au funeste jour où les espagnols envahirent le territoire, restructurant la société taïno, et exterminant tout un peuple et sa culture.
    L’auteure de ce petit bijou, illustré avec une joyeuse délicatesse par Claudia Amaral, est subjuguée par ce personnage au point d’appeler sa maison d’éditions par son nom. Elle nous transmet avec enthousiasme l’histoire réinventée de cette femme, qui, par sa personnalité combative et indépendante, aurait pu vivre au XXe siècle. Mais surtout, cette héroïne du XVe siècle fait écho à notre Jeanne nationale qui elle aussi a pris les armes pour défendre son peuple et connu une fin tragique à l’instar d’Anacaona.
    L’article complet ici : https://prestiges.international/la-jeanne-darc-des-caraibes-a-la-maison-de-lamerique-latine/

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *