Paula Anacaona, éditrice, traductrice et auteure

 

Grosse lectrice, passionnée de littérature – française ou étrangère, mais engagée, toujours.

Paula Anacaona a fondé les éditions Anacaona fin 2009, par passion pour la littérature brésilienne, trop méconnue, trop peu publiée en France. Elle porte la double casquette d’éditrice et de traductrice – ayant traduit à ce jour, pour les éditions Anacaona et d’autres maisons, plus de quarante livres. Par ailleurs, elle traduit également de l’anglais pour diverses organisations internationales.

Elle passe de l’autre côté en 2016 et se lance dans l’écriture : d’abord deux romans jeunesse (publiés aux éditions A dos d’âne, disponibles sur le site : Maria Bonita, une femme parmi les bandits ; et Jorge Amado, sur les terres du cacao), puis écrit une nouvelle, Super-Carioca, publiée dans Je suis Rio.

L’écriture de cette nouvelle m’a provoqué des démangeaisons… J’en avais trop dit et pas assez…

Paula Anacaona publie son premier roman en 2018, Tatou. À l’image des éditions Anacaona, il se passe entre ses deux pays de cœur, la France et le Brésil, et reprend les thèmes qui sont chers à l’auteure notamment les problématiques de race, de sexe et de classe.

A l’occasion de la sortie de Tatou, RFI invite Paula Anacaona. Ecoutez l’interview (en portugais) ICI.

Pourquoi j’ai écrit Tatou ? En savoir plus ici.

Voir l’article de blog lors de la création des éditions Anacaona ici.

carré