“Racisme cordial” et “racisme récréatif” : Léonora Miano et Adilson Moreira

Je partage avec vous cet extrait d’une interview passionnante de Léonora Miano sur France Inter, où elle parle du “racisme cordial”, un concept qu’elle définit en ces termes :

“Le racisme cordial, c’est le racisme qu’on trouve aussi au Brésil, c’est-à-dire, un racisme de l’intimité : on est souvent dans l’affect, on peut coucher ensemble, on peut être entre guillemets amis, mais on ne sera pas ensemble dans les espaces de pouvoir.”

Léonora Miano, France Inter

Avec une grande éloquence, Léonora Miano aborde des thèmes qui sont précisément au cœur du Racisme Récréatif, essai politique d’Adilson Moreira qui vient de paraître. Le juriste brésilien développe notamment un chapitre intitulé “Une mention spéciale à l’ami noir”, un argument qui est souvent utilisé comme mécanisme de défense par les personnes issues du groupe dominant afin de se dédouaner du caractère raciste de leurs paroles et/ou actes.

“La stratégie de l’ami noir accomplit une fonction importante : elle démontre l’absence d’intention d’offenser les minorités raciales puisque l’individu a par ailleurs des relations cordiales avec les personnes noires. C’est l’innocence par association.”

Adilson Moreira, Le Racisme Récréatif

Dans ce livre, Adilson Moreira déconstruit cet argument et nous offre une analyse critique des diverses stratégies utilisées par le groupe racial dominant afin de légitimer le maintien d’un ordre social (et racial) hiérarchisé dans la société brésilienne. C’est un concept qui est également applicable à la société française…

Si ces concepts vous intéressent, vous pouvez écouter l’intervention complète de Léonara Miano en cliquant sur ce lien : je vous la conseille fortement ! Et vous pouvez également vous procurer en avant-première Le Racisme Récréatif en cliquant sur la couverture ci-dessous.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *