Critique de la Librairie La Traverse de la Courneuve

Les éditions Anacaona sont incarnées par Paula, jeune femme de 30 ans métisse franco-latina, qui est engagée autant que les jeunes écrivains brésiliens qu’elle publie.

Il est question de violences urbaines sous fond de trafics divers et variés, de braquages avec, en toile de fond, la corruption à tous les étages.

« Manuel pratique de la haine » de Ferréz, le chef de file de cette jeune école brésilienne issue des favelas, est un roman magistralement construit autour de Régis, Celso le Démon, Lucio la Foi, Neguinho et Aninha, la seule femme de la bande. Leur objectif est de trouver des « thunes ». Et comme l’a très bien compris l’un des protagonistes : “La seule façon de gagner de l’argent est d’utiliser la méthode de l’état, répression et dépendance.”

Un énième roman de la littérature dite « urbaine » ? Non, un vrai bon livre d’un auteur qui sait exactement de quoi il parle.

L’écriture de Ferréz est celle d’un scénario ciselé, tendu à l’extrême. Des dialogues crus portés par une trame extrêmement construite. Du bel art !

La Traverse
Des classiques indispensables en passant par les auteurs et poètes contemporains des quatre coins du monde, la BD, les mangas, les livres sur l’art et autres gourmandises, Doris et Caroline vous invitent à découvrir La Traverse située au : 7, allée des Tilleuls (quartier de l’Hôtel de ville), La Courneuve
http://www.librairie-la-traverse.fr/

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *