Histoire du Nordeste

Quelques éléments d’histoire sur le Nordeste

 

Habité depuis la préhistoire, le Nordeste fut témoin de la première rencontre entre les Indiens et les Européens. Ce sont ses attraits qui éveillèrent la curiosité pour le Nouveau Monde, et les colons les plus nantis, les coronels, eurent tôt fait d’y installer d’immenses domaines agricoles, les fazendas, où ils employaient essentiellement une main d’œuvre esclave venue d’Afrique, puis à l’abolition de l’esclavage, une quantité de métisses, ou caboclos, dans une relation mêlant paternalisme et féodalisme, dans un enchevêtrement de relations de compadre et comadre.[1] L’histoire du Brésil colonial et postcolonial serait marquée au fer rouge par cette hiérarchie déséquilibrée, et dans ses régions les plus reculées, la société conserverait les traces d’une féodalité que l’Europe avait déjà abandonnée à l’heure des Grandes Découvertes.

Aujourd’hui encore, les paysans font pousser la canne ou paître le bétail, selon ce que la terre a à offrir, pour le compte de propriétaires de dizaines de milliers d’hectares. La participation du Nordeste au PIB global brésilien est en 2013 d’environ 14%.

Le Nordeste au XXe siècle

Les sécheresses historiques du Nordeste

2014 : pire sécheresse en 30 ans

La Semaine d'Art Moderne de 1922

Abapuru, Tarsila do Amaral

Nordeste : une sécheresse sans fin (2017)

One reply on “Histoire du Nordeste

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *