Pesticides – Un colonialisme chimique

10,00

Un essai percutant pour comprendre la gravité du problème des pesticides pour la santé humaine et l’environnement, et remettre en cause le modèle agro-industriel mondial dominant et profondément inégal.

ISBN : 978-2-490297-31-3

Sortie librairie : 15 février 2024. En avant-première sur le site !

Catégories : ,
 

Description

Les pesticides, présents dans l’eau et l’alimentation de toute la population ou presque, font désormais partie de notre quotidien. Cet usage massif, nocif pour la santé humaine et l’environnement, est une conséquence directe de la mainmise de l’agro-industrie qui domine physiquement et idéologiquement toute la planète.

Dans ce scénario mondial, le Brésil occupe une place spéciale : il est le plus grand consommateur mondial de pesticides, lesquels sont produits en majorité par des multinationales européennes. L’Europe exporte ainsi ces poisons qu’elle ne veut plus chez elle, et intoxique les corps et les terres étrangères. Cynique colonialisme chimique…

Mais par l’effet boomerang de la mondialisation, ces pesticides reviennent sur notre continent par le biais des produits agricoles brésiliens, dans un cercle d’empoisonnement qu’il convient de briser en interdisant ces produits ici et là-bas.

Venez rencontrer l’autrice en mars/avril dans plusieurs villes (Toulouse, Bruxelles, Lille, Rennes, Paris, Liège…) ! Toutes les dates de sa tournée sont ici. 

Larissa Mies Bombardi, chercheuse et spécialiste des pesticides au Brésil, vit désormais en Europe où elle a dû s’exiler. Lire son interview dans Marie Claire ici.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pesticides – Un colonialisme chimique”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *