Au Brésil, se faire sauver par le football… par l’écrivain brésilien Arlindo Gonçalves

Comprendre et apprécier le Brésil, c’est aussi comprendre et apprécier la relation des Brésiliens au football. Et c’est l’idée du livre Le football au Brésil que nous avons publié peu de temps avant la Coupe du Monde 2014.

Tous les Brésiliens ont une équipe de cœur, et parmi les plus connues, celle qui déchainent les foules de supporters survoltés est l’équipe de Corinthians à São Paulo.

Avec un humour mordant, l’écrivain paulista Arlindo Gonçalves (que vous aviez pu découvrir dans Je suis toujours favela, dans un tout autre registre) vous livre, en accès libre, une nouvelle en version intégrale et en portugais intitulé « Crônicas de um inferno permanente ». Ou comment se sortir de toutes les situations quand on a choisi la bonne équipe… A bon entendeur !

 

Crônicas do Inferno Permanente – Corinthians

Quando meu pai morreu, em meio a toda a situação dramática passada pela família, eu fui protagonista de uma história muito bizarra que, depois do susto que ela causou, promoveu até risos no dia posterior ao caso. Várias foram as vezes que pensei em escrever uma crônica baseada no ocorrido, mas sempre adiei o texto. Chegou a hora de fazê-lo. Além da relação com a morte do meu velho, a história guardou uma pequena referência ao time que torço: o Corinthians.

 

Crônicas do Inferno Permanente – Corinthians

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *