Fernando Molica, écrivain et journaliste

Fernando Molica, écrivain et journaliste, est né à Rio de Janeiro en 1961. Il est l’auteur de Révolution au Mirandão, à paraître en octobre 2017.

Journaliste de formation, directeur de l’Abraji (Association Brésilienne de Journalisme d’Investigation), il a travaillé pour les plus grands médias brésiliens et a reçu divers prix au cours de sa carrière. Il est l’organisateur de deux anthologies de reportages – notamment l’excellent 50 anos de crime : 50 ans de crimes relatés par la presse. Il a également publié le livre-reportage L’Homme qui est mort trois fois, qui a reçu la mention d’honneur du Prix Vladimir Herzog, le plus grand prix journalistique brésilien, attribué à des professionnels qui se distinguent dans la lutte pour la démocratie, la citoyenneté et les droits de l’homme.

En tant qu’écrivain, Fernando Molica est l’auteur de six romans et a participé à diverses anthologies au Brésil. Il fera partie du collectif Je suis encore favela, à paraître au printemps 2018. Il a été deux fois nommé pour le Prix Jabuti, équivalent du Prix Goncourt. Deux de ses romans sont publiés en Allemagne.

Bibliographie francophone de Fernando Molica
  • Révolution au Mirandão, éditions Anacaona, Paris, 2017. ISBN : 978-2-918799-90-0
  • Je suis encore favela, (collectif) éditions Anacaona, Paris, 2018. ISBN : 978-2-918799-91-7
  • Bandeira negra, amor (titre à venir), éditions Anacaona, Paris, 2018. ISBN : 978-2-918799-93-1

En savoir plus : notre dossier spécial sur Fernando Molica, la guérrila marxiste et les narcotrafiquants