[rev_slider_vc alias=”Carrascoza”]

Carrascoza, l’écrivain des sentiments

João Anzanello Carrascoza est né en 1962 à Cravinhos, dans l’intérieur de l’état de São Paulo. Il s’installe à São Paulo à 18 ans, où il devient rédacteur publicitaire et professeur de rédaction publicitaire à l’université de São Paulo.

Les non-dits, le moi intérieur, la beauté des détails du quotidien, sont les thèmes de prédilection de Carrascoza. Il entremêle bonheur et conscience tragique : pour cet auteur, toute joie est inséparable de la certitude douloureuse qu’elle ne se répétera pas.

Il a écrit plus d’une vingtaine de livres, entre les recueils de nouvelles et les livres pour la jeunesse. Il a obtenu quelques uns des prix littéraires les plus importants au Brésil, comme le prix Jabuti en 2007  – le plus prestigieux prix littéraire brésilien –, et le prix international Guimarães Rosa – RFI.

A sept et à quarante ans, un premier roman

Après toutes ces années, Carrascoza livre en 2014 son premier roman, A sept et à quarante ans, vertige émotionnel à la prose dense et épurée, qui apparaît comme l’œuvre de la maturité. Il y décrit avec subtilité et poésie les gestes et situations du quotidien, soulevant une profonde réflexion sur le temps qui passe et les traces qu’il laisse.

Qualifié d’ “écrivain des sentiments”, qu’il préfère aux questions sociales, Carrascoza invente une nouvelle poésie.

Il est considéré comme l’une des grandes révélations de la fiction brésilienne de ces dernières années.

 

Bibliographie francophone

Extraits

Découvrez par vous-même A sept et à quarante ans et laissez vous porter…

 

En savoir plus :

– Retrouvez toutes les dates pour rencontrer João A. Carrascoza lors de son séjour en France en mars 2015.

– Retrouvez les articles de blog et du site liés à Carrascoza, son oeuvre, etc.

– Interview de João Anzanello Carrascoza, au Salon du livre de Paris 2012, pour la nouvelle “Là haut” qui ouvre Je suis favela.