Morro dos Prazeres, plongée au coeur d’une favela “pacifiée”

Dans la lignée de notre recueil de nouvelles Je suis toujours favela, le festival Atmosphère présente mercredi 2 avril le documentaire Morro dos Prazeres multi primés (46ieme festival de Brasilia, Rotterdam 2013, Munich 2013, Paris 2013) réalisé par Maria Ramos. Il sera projeté au cinéma Abel Gance de Courbevoie (Hauts-de-Seine).

Bande annonce (VO)

Résumé

Véronique Mortaigne du journal Le  Monde décrit ce documentaire ici

Morro dos Prazeres montre en catimini un monde de clivages, un mécanisme qui fait cohabiter « leaders communautaires » officiels, représentants d’associations ou de services de l’Etat, et « leaders » occultes, les trafiquants, qui n’ont pas abandonné la partie – le film ne les montre pas, il les suggère. Il suit Orlando le facteur et entraîneur de foot, ou encore, avec patience, une jeune fille androgyne et lesbienne, qui a eu maille à partir avec la police pour avoir revendu de la « maconha », qui continue à fumer ses joints, à flirter avec de jolies filles pendant les « Baile Funk » (les soirées) qui zèbrent la nuit des favelas de Rio, et prend en charge ses petits frères et sœurs.”

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *