Cafezinho, le nouveau blog sur le football brésilien chronique Le Football au Brésil

Cafezingo-logotype-centre-bis-300x79Cafezinho est un nouveau blog dédié au football brésilien qui propose une ligne éditoriale proche de celle que nous avons eu en imaginant Le Football au Brésil – Onze histoires d’une passion.

Renaud, le bloggueur, veut “Parler du football au Brésil autrement. Avec la société et la culture pour terrain. En dribblant les clichés.” et il y réussit parfaitement. Il aborde la relation des brésiliens au ballon rond sous un angle inédit :

  • Le football sous la dictature : de la manipulation à la « résistance »
  • Couleur de peau, barrières raciales et football
  • Jorge Ben, il était une voix…le football

Il a également publié une critique du Football au Brésil : Ce pays où le football fait tourner les têtes

“Onze écrivains brésiliens se sont penchés sur la passion dévorante de leurs compatriotes pour le foot. Des récits savoureux, nostalgiques ou moqueurs qui disent beaucoup du Brésil d’hier et d’aujourd’hui.

« Parmi les choses les moins importantes de la vie, le football est la plus importante ». Cette sentence d’un auteur inconnu, qu’a reprise à son compte le journaliste Geneton Moraes Neto, donne un aperçu du degré d’addiction des Brésiliens pour ce sport, mais reste sans doute encore loin de la vérité. Car au « O pais do futebol », le ballon rond dépasse le simple divertissement. Il touche au sacré. Il imprègne l’imaginaire, la société toute entière même. Pour mieux saisir cette ferveur inouïe, les Editions Anacaona ont eu l’idée de publier Le Football au Brésil, onze histoire d’une passion.”

Lire la suite de l’article ici

 

 

 

One reply on “Cafezinho, le nouveau blog sur le football brésilien chronique Le Football au Brésil

  • Marius Renoildinho

    Bonsoir.Votre blog a l’air intéressant.J’adore le foot brésilien depuis 1994.Je suis passionné et j’écris assez sur le football brésilien.Je serais content que vous visitiez mon blog.A plus tard j’éspère.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *