Fête des mères : quels livres choisir ?

La fête des mère approche : quel cadeau choisir ?! Et pourquoi pas un livre ?

Nous avons préparé une petite sélection de cadeaux potentiels en fonction des goûts de chaque style de maman… Pour info, jusqu’au 28 mai, le jour J, toutes les commandes seront envoyées le jour même. Et petit plus : si vous voulez un paquet cadeau, un post-it (on en a même en forme de coeur), dites-le nous !

Pour les Mamans Feel Good : un roman qui fait du bien

Pour les mamans feel good, nous vous proposons notre nouveauté, Vaste Monde, de Maria Valéria Rezende, un regard généreux et tendre sur le peuple nordestin, dans une langue simple et savoureuse. L’histoire d’une terre dont la richesse se dévoile à chaque page.  On rit et on pleure, on est ému… Succès garanti !

Et toujours A sept et à quarante ans, de Jão Anzanello Carrascoza, un roman très poétique sur l’enfance et la maturité, entremêlant petits bonheurs simples et nostalgie

Pour les maman pressées : pas le temps de lire de gros bouquins…

De plus en plus de personnes manquent de temps ! Le recueil de micro-nouvelles 100 mensonges pour de vrai, d’Helena Parente Cunha, est idéal pour celles qui n’ont pas le temps de lire de gros bouquins ! Et c’est un livre-objet, délicatement illustré par Lucia Hiratsuka.

Les mamans débordées pourront lire les micro-nouvelles dans le désordre, dans le métro, à la pause déjeuner, pendant que les pâtes cuisent…

Pour les mamans fleur bleue : elles aiment les histoires d’amour (mais pas trop cucu non plus)
fleur-bleue-anacaona-blog-fete-meres

Histoire d’amour oui, mais pas cucu non plus ! Le roman L’Océan dans lequel j’ai plongé sans savoir nager, de Marçal Aquino, met en scène un triangle amoureux en Amazonie. Un roman d’amour doublé d’un polar, violent et passionnel, pour les mamans qui aiment les histoires d’amour qui sortent du lot.

Pour les mamans classiques : elles aiment les chefs d’oeuvre fondateurs 

Le classique a toujours son charme ! Pour les mamans qui s’émerveillent à la lecture d’un classique, pourquoi ne pas leur faire découvrir les romans des membres de l’Académie brésilienne des Lettres : nous vous recommandons notre nouveauté de ce printemps, Crépuscules, de José Lins do Rego (surnommé le Balzac brésilien).

Allez découvrir les auteurs classiques de la collection Terra – et faites un tour par notre dossier sur le Nordeste brésilien.

Petit plus pour le mamans qui aiment les classiques, Raimundo Carrero, classique contemporain, à la limite du mysticisme et même parfois du réalisme magique. Nous vous conseillons particulièrement Ombre sévère, superbement illustré par Fernando Vilela – dont certaines oeuvres figurent au MOMA de New York, pour vous dire le talent !

Pour les mamans engagées : amatrices de polars sociaux

On ne présente plus Ferréz et son Manuel pratique de la Haine, qui a lancé la maison d’édition… Ce roman qui se lit comme un polar a beau être paru il y a une dizaine d’années au Brésil, et un peu moins en France, il reste terriblement efficace.

Il y a aussi Kéro, un reportage maudit, l’histoire d’un gamin des rues, dans le Brésil des années 70/80… pour les coeurs bien accrochés !

Dans la même collection, vous trouverez aussi notre BD, nos recueils de nouvelles sur la favela… Bref, une collection très engagée où les mamans amatrices de polar trouveront leur bonheur 🙂

Pour les mamans Black Power : mémoire de l’esclavage et Afro-Brésil…
Conceição Evaristo, cliquez sur la photo pour en savoir plus.

Le Brésil a sa Toni Morrison, en la personne de Conceição Evaristo. Sorti l’année dernière, Banzo, mémoires de la favela, parle des misères et les grandeurs d’une favela d’une autre époque. Nous n’avons jamais rencontré une seule personne qui n’ait pas été touchée par cette histoire… On vous met au défi 😉

Son autre roman, L’histoire de Poncia, raconte l’histoire d’une descendante d’esclaves qui part de la campagne et s’installe dans une favela de la métropole. Un livre sur la recherche de son identité, la mémoire de l’esclavage et la femme afro-brésilienne – mis au programme du bac au Brésil il y a quelques années, quand même !

Pour les mamans BD et/ou hip hop

Si vous pensez offrir une BD à votre maman, voici Favela Chaos, l’innocence se perd tôt. Une BD très urbaine, très violente, écrite en rimes – comme un long album de hip hop.

Et voilà, maintenant vous ne pouvez pas dire que vous n’avez pas d’idée de cadeau pour la fête des mères !!

Les Editions Anacaona souhaitent une belle fête des mères à toutes mamans 🙂

Vous avez aimé cet article ? Faite-le savoir !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *